L'ancien chef de Yara acquitté pour corruption - 3

L’ancien président de Yara, Thorleif Enger, a été acquitté de corruption par la Cour d’appel, et le jury estime que l’ancien directeur juridique, Kendrick Wallace, est coupable.

Le journal Aftenposten a d’abord rendu compte du verdict du jury.

Deux autres personnes inculpées dans l’affaire de corruption, l’ancien vice-président exécutif Tor Holba et l’ancien directeur de la stratégie de croissance de Yara, Daniel Clauw, ont tous deux été acquittés par le jury de la Haute Cour.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Après la lecture du verdict du jury, les juges professionnels se sont retirés pendant 15 minutes pour déterminer si le jugement devait être annulé, rapporte DN. Les juges professionnels n’avaient aucune objection à la conclusion du jury.

Allez voir les Baleines en Catamaran

L’affaire Yara a été qualifiée d’affaire de corruption la plus grave en Norvège depuis que le procès s’est déroulé devant le tribunal de district d’Oslo.

Les quatre anciens cadres supérieurs, dont l’ancien PDG Thorleif Enger, ont été condamnés à entre deux et trois ans de prison pour des accusations de corruption flagrante en Libye et en Inde.

Enger a été condamné à trois ans de prison. Tous les quatre ont fait appel.

Le traitement de l’affaire devant la Cour d’appel a commencé fin août. Les quatre prévenus ont une nouvelle fois refusé d’être coupables.

Les quatre ont été inculpés de corruption concernant des preuves que Yara avait offert des pots-de-vin aux fils de hauts fonctionnaires en Libye et en Inde.

En janvier 2014, Yara a été condamnée à une amende de 295 millions d’euros par les autorités norvégiennes pour corruption flagrante en Libye, en Inde et en Russie. Yara a reconnu des pots-de-vin de plus de 70 millions.

Source : NTB scanpix / Norway.mw