Solberg dit 'J'ai écouté le Kristelig Folkeparti (KrF) et Venstre (gauche)' - 3

Premier ministre Erna Solberg (Parti conservateur) a déclaré qu’il ne faisait aucun doute que la discussion sur le changement climatique avait été la question la plus difficile dans les négociations sur le budget de l’État pour 2017 et que l’accord budgétaire sur lequel les parties se sont maintenant mis d’accord est un budget pour l’avenir de la Norvège.

Siv Jensen du Parti du progrès (FRP) a déclaré : « Nous, au FRP, avons fait de grands efforts. Le budget de l’État montre que le FRP a pris au sérieux le Parti libéral et le Parti démocrate-chrétien.

Les partis se sont mis d’accord sur le budget de l’année prochaine et les partis au pouvoir ont présenté leur offre finale au Parti libéral et au Parti démocrate-chrétien.

Selon plusieurs médias, le paquet était de 6,3 milliards, dont 2,5 milliards vers des mesures climatiques et environnementales.

« Près de la moitié ont accepté d’accueillir les parties coopératives », a déclaré le leader du FRP, Siv Jensen.

Le Parti libéral (Venstre) a déclaré qu’il s’agissait d’un accord budgétaire avec des réductions d’émissions significatives. L’accord budgétaire comprenait un vaste paquet climatique qui contribuera à réduire les émissions, et la Norvège a fait un peu de chemin vers la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris, estime le parti Venstre.

« Ces négociations ont été extrêmement difficiles », a déclaré samedi soir la chef du parti, Trine Skei Grande, dans un communiqué du directeur de la communication du parti.

Elle a déclaré que le budget comprenait un « grand paquet vert », et elle pense avoir obtenu l’approbation de Venstre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et faire avancer la Norvège vers l’accord de Paris.
Hareide: – L’accord n’est pas venu une seconde trop tôt

« Le Parti libéral et le Parti chrétien-démocrate (Krf) ont acquis beaucoup d’influence dans l’élaboration du budget de l’État, en particulier en ce qui concerne le climat », a déclaré le chef du Parti chrétien-démocrate, Knut Arild Hareide.

Samedi après-midi, les parties se sont mises d’accord sur le budget de l’année prochaine.

Hareide s’est exprimé samedi soir à l’ASKO Norvège, à Oslo : « Je pense que tout observateur neutre verra que le budget de l’État est devenu beaucoup plus agressif sur la question climatique.

En adoptant cette approche, la récompense des voitures à combustibles fossiles a été considérablement réduite », a-t-il déclaré, ajoutant que les émissions de gaz à effet de serre sont désormais réduites.

En outre, inclure les investissements dans les transports publics et augmenter les déplacements en train.

Source : NTB scanpix / Norway.mw