Un ressortissant iranien condamné à un an de prison après une virée shopping en Suède - 3

Un Iranien de 31 ans qui avait été expulsé de Norvège, mais ne retournerait pas en Iran, se trouve à Halden, condamné à un an de prison après avoir fait du shopping en Suède.

En mars de l’année dernière, l’homme, qui réside à Oslo, s’est rendu en Suède avec un ami pour acheter de la nourriture et des sachets de tabac « snus ». Lorsqu’il est revenu de l’autre côté de la frontière norvégienne, il a été reconnu par un officier de police qui savait qu’il avait été expulsé », a rapporté NRK News.

L’Iranien a été expulsé de Norvège en 2012, avec interdiction d’entrée permanente. Il n’a pas de passeport iranien et n’a pas voulu d’aide pour l’obtenir et n’a donc pas pu être renvoyé de force dans son pays d’origine. Selon NRK, l’homme avait déjà été reconnu coupable de crimes très graves, mais la Norvège n’a pas d’accord d’extradition avec l’Iran.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Il ne comprenait pas que l’interdiction d’entrée s’appliquait même à un court voyage à travers la frontière », a déclaré son conseil de défense, Hans Christian Nygaard Wang.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le tribunal a déclaré que l’homme de 31 ans s’était rendu coupable d’une violation par négligence grave de l’interdiction d’entrée et a rendu un jugement d’un an d’emprisonnement. Deux mois de la peine ont été suspendus. L’homme vit depuis six ans avec ses parents, qui résident légalement en Norvège. L’avocat a déclaré que son client trouvait très difficile de se passer de papiers officiels.

«Il a l’impression que c’est comme être en prison. Il ne peut pas travailler, ni demander de financement, et est totalement dépendant de ses parents », a déclaré Wang.

Source : NTB scanpix / Norway.mw