Nombre record d'extraditions de la Norvège en 2016 - 3

En 2016, 8 078 personnes en séjour irrégulier en Norvège ont été extradées. C’est moins que l’objectif du gouvernement, mais une augmentation par rapport aux années précédentes.

«Il s’agit de lutter contre le crime et de maintenir une population en sécurité. Ceux qui séjournent illégalement en Norvège ; nous les trouverons et nous les renverrons dans leur pays d’origine », a déclaré le ministre de l’Immigration et de l’Inclusion (Innvandrings og Inkluderingsminister), Sylvi Listhaug, à NRK News.

Le gouvernement avait l’intention d’extrader 9 000 personnes avant le nouvel an 2016/17. Fin novembre, la police a extradé un total de 7312 personnes qui séjournaient illégalement en Norvège, soit 5 % de plus qu’à la même période l’année précédente.

Découvrez les Aurores Boréales

Le Service de l’immigration de la police (PU) a déclaré en décembre qu’il avait à peine atteint les objectifs du gouvernement au cours de l’année.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Lorsque les chiffres globaux de 2016 ont été finalisés, a déclaré le directeur du développement, Morten Hojem Ervik, ils ont montré que le faible nombre d’arrivées de demandeurs d’asile avait signifié qu’en fait, moins de personnes avaient été renvoyées dans leur pays d’origine que les chiffres ne le suggèrent. . Par rapport à 2015, 2 % de plus ont été extradés en 2016.

Le ministère de l’Immigration n’a pas prévu d’augmentation du nombre d’arrivées d’asile pour 2017, mais l’objectif du gouvernement reste le même.

28 % des personnes expulsées en 2016 étaient des criminels, ce qui est un peu moins que l’année précédente.

Source : NTB scanpix / Norway.mw