Le patron de DNB pense que les effectifs seront réduits de moitié - 3

Le directeur général de DNB, Rune Bjerke, a déclaré que les 10 000 employés et dirigeants de DNB ont de la chance s’ils seront plus de 5 000 dans cinq ans. Il pense que ce sera un miracle si la banque compte plus de 5 000 employés dans dix ans.

C’est lors d’une conférence sur la gouvernance dans l’État que le directeur général de la DNB, Rune Bjerke, a exprimé son point de vue sur l’avenir de la banque, devant 800 employés des ministères et agences gouvernementales, rapporte le journal Dagens Næringsliv.

– Je n’ai aucune idée à quoi ressemblera DNB en 2025. Mais si nous ne parvenons pas à être plus rentables et à avoir une meilleure technologie que la concurrence, les lieux de travail deviendront dangereux – je peux le promettre, a déclaré le PDG.

Découvrez les Aurores Boréales

Les nouvelles technologies rendent l’avenir de la banque incertain. La numérisation, les services bancaires en ligne et les contacts téléphoniques entraînent la fermeture des succursales, et Bjerke prédit que les robots peuvent venir s’occuper d’une grande partie du service client à venir.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le directeur de la communication, Thomas Midteide, nie que les déclarations de Bjerkes puissent être interprétées comme un nouveau plan de coupe concret pour la banque.

« Nous n’avons pas de plans spécifiques pour supprimer des emplois chez DNB, mais il y aura moins d’employés à l’avenir en raison des changements de comportement des clients et de la numérisation », écrit-il dans un e-mail au journal.

Sur le site Internet de la Banque, il est indiqué que la DNB compte 10 900 employés, alors qu’en 2011, ce nombre était d’environ 14 000.

Source : NTB scanpix / Norway.mw