Beaucoup de gens pensent qu'il y a une reprise de l'économie norvégienne - 3

L’optimisme se répand parmi les consommateurs norvégiens. La situation semble plus brillante qu’auparavant, avec de meilleures perspectives à la fois pour le portefeuille personnel d’un individu et pour l’économie nationale.

Chaque trimestre, Finans Norge (Finance Norway) mesure les attentes des ménages norvégiens vis-à-vis de leur économie et de celle du pays.

Au cours de l’année écoulée, la tendance du « baromètre des anticipations » a été positive, et pour le deuxième trimestre consécutif, le principal indicateur montre qu’une majorité de Norvégiens sont optimistes.

Allez voir les Baleines en Catamaran

En particulier, la confiance dans l’économie du pays s’améliore, comme le montrent les chiffres calculés à partir de 1 000 répondants téléphoniques lors d’un entretien avec Kantar TNS.

Découvrez les Aurores Boréales

Les consommateurs ont répondu à cinq questions clés, ce qui a créé un indicateur montrant la différence entre les pourcentages de réponses optimistes et pessimistes.

En évaluant l’économie du pays au cours de l’année à venir, la prédominance des réponses pessimistes est passée de 49,5% l’année dernière à 5,1% cette année.

L’indicateur principal (qui additionne les scores pour les cinq questions, couvrant la même période) est passé de moins 15,8 % à plus 5,2 %. Ainsi, les Norvégiens ont donné un total de 5,2% de réponses plus optimistes que pessimistes dans l’enquête.

« C’est une forte indication que les personnes interrogées estiment que le ralentissement économique a touché le fond », a déclaré le PDG, Idar Kreutzer, de Finance Norway.

Il a également constaté un net changement de sentiments parmi les personnes interrogées dans les régions du pays les plus durement touchées par la crise pétrolière.

Pendant sept trimestres consécutifs, il y avait plus de pessimistes que d’optimistes dans le sud et l’ouest de la Norvège. Maintenant, il y a autant d’optimistes que de pessimistes.

Au cours des six dernières années, les consommateurs interrogés avaient une plus grande confiance en eux qu’en l’économie du pays. Ce trimestre, la mesure a montré qu’il y avait une prédominance de 22% qui croient en des temps meilleurs pour eux-mêmes dans l’année à venir.

Source : NTB scanpix / Norway.mw