Trois sur quatre dans le nord de la Norvège veulent une approche plus douce vis-à-vis de la Russie - 3
Drapeau russe.Photo:Pixabay

Plus les habitants vivent près de la frontière russe, plus les autorités norvégiennes sont favorables à l’amélioration des relations tendues entre les pays.

Dans un sondage réalisé par Sentio pour le compte de Klassekampen auprès de 1 500 habitants du nord de la Norvège, 76% des personnes interrogées sont d’avis que les autorités norvégiennes doivent faire plus pour améliorer les relations avec la Russie. Au Finnmark, qui borde la Russie, c’est la perception de 81 pour cent.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Sur la scène politique plus large, il y a des sanctions et une guerre des mots entre la Norvège et la Russie. L’ambassade de Russie a qualifié vendredi les relations entre les pays d' »inacceptables ».

L’inquiétude concernant les relations avec la Russie augmente quelque peu avec l’âge et, sans surprise, la gauche politique est la plus favorable à l’idée que le gouvernement doit faire quelque chose pour remédier à la situation.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

74 pour cent des électeurs de l’AP (travailliste) demandent que quelque chose soit fait, contre 84 pour cent des électeurs SV (gauche socialiste) et 91 pour cent des électeurs Rødt (anciens communistes).

Au centre politique, 85 pour cent des électeurs de KrF (démocrates-chrétiens) et 72 pour cent des partisans de Venstre (libéraux) veulent une meilleure relation. Parmi les électeurs de Høyre (conservateurs), 75 pour cent nécessitent des efforts de la part des politiciens.

L’enquête a été réalisée fin décembre 2016.

Source : NTB scanpix / Norway.mw