Le directeur de la santé s'inquiète du doublement des pensions d'invalidité pour les jeunes - 3

Le directeur de la santé, Bjørn Guldvog, s’inquiète du fait que le nombre de jeunes âgés de 20 à 29 ans qui perçoivent une pension d’invalidité a presque doublé au cours des dix dernières années.

«C’est très inquiétant, cela représente des opportunités perdues et beaucoup de souffrances inutiles pour les individus. Il est essentiel pour le développement social, la durabilité et la productivité, que de nombreux secteurs aient également comme objectif la bonne santé », a déclaré Guldvog.

Jeudi, la Direction de la santé a présenté de nouveaux chiffres, qui comprenaient la comparaison de la santé norvégienne avec d’autres pays, ainsi que l’exclusion et le décrochage du lycée ou du lycée.

Découvrez les Aurores Boréales

Selon les dernières statistiques de NAV, 13 046 jeunes, âgés de 20 à 29 ans, perçoivent des prestations d’invalidité, ce qui correspond à un quasi-doublement ces dernières années.

Découvrez un magnifique Fjord

Le groupe qui connaît la croissance la plus rapide et qui touche des prestations d’invalidité est celui des personnes de moins de 30 ans qui ont des problèmes de santé mentale. Parmi les allocataires de prestations d’invalidité de moins de 39 ans, près de 60 % souffrent de troubles mentaux et comportementaux.

« La solution ne réside pas dans la réparation du secteur de la santé, elle réside dans la prévention.
Là-bas, nous savons que l’école, le travail et l’économie sont des facteurs décisifs », a déclaré le directeur de la santé, Bjørn Guldvog.

Source : NTB scanpix / Norway.mw