Une décision de la Cour européenne de justice (CJCE) peut autoriser les entreprises à interdire aux employés de porter des couvre-chefs religieux - 3
Hijab.Photo: pixabay.com

La Cour européenne pense qu’il est acceptable que les entreprises interdisent à leurs employés de porter des couvre-chefs religieux.

« Les règles internes qui interdisent l’utilisation visible de symboles politiques, philosophiques ou religieux ne constituent pas une discrimination directe », selon une décision de la CJCE mardi.

Découvrez un magnifique Fjord

Si l’entreprise n’a pas de règles internes à ce sujet, il est de la responsabilité de l’employeur de prêter attention aux clients qui souhaitent que l’entreprise soit réalisée par des employés qui ne portent pas de coiffe musulmane », indique le jugement.

La décision de justice est le résultat d’une affaire dans laquelle la société de sécurité belge G4S Secure a licencié Samira Achbita parce qu’elle insistait pour porter un casque.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La Cour a noté que G4S disposait de « règlements internes concernant le port de symboles politiques, philosophiques ou religieux ». Le règlement traitait ainsi tous ses employés sur un pied d’égalité par l’obligation générale de porter des vêtements neutres », précise le jugement.

Source : NTB scanpix / Norway.mw