Plusieurs avalanches à Hardanger - les deux cols sont fermés - 3

Mauvais temps en montagne. Plusieurs avalanches à Hardanger ces derniers jours.

Mercredi matin, il y a eu une avalanche importante à Tokheimslia, mais aussi ailleurs de la neige est tombée sur les flancs des montagnes.

Vendredi après-midi une nouvelle grosse avalanche descend vers la route départementale 550 par Velure à Ullensvang. L’avalanche a probablement touché l’une des nombreuses couvertures d’avalanche protégeant la route. Il y a un total de trois tunnels sur la section où l’avalanche a frappé.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Quelques heures plus tôt, d’autres médias, dont Bergens Tidende, avaient signalé des avalanches sur les flancs de la montagne à Odda.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Il n’y a jusqu’à présent aucun rapport de dommages ou de routes fermées en relation avec les avalanches.

La tempête dans les montagnes, cependant, crée des problèmes dans les montagnes et vendredi, l’E134 et l’autoroute 7 ont été fermées à toute circulation.

– Attendez-vous à de meilleures conditions météorologiques dans l’après-midi et le soir, a déclaré le Centre de gestion du trafic routier, mais n’a pas encore révélé quand les routes pourraient rouvrir.

Tommy Skårholen de Skredvarslinga (centre d’alerte aux avalanches) a déclaré mercredi au Hardanger Folkeblad qu’il y avait un grand danger d’avalanches dans la région.

-des températures en hausse sont attendues ce qui augmente le risque d’avalanches spontanées, car la fixation de la neige diminue. Il semble également qu’il y ait une autre ronde de neige et de vent à venir. Cela peut devenir assez désagréable dans les jours à venir, prévient Skårholen.

NVE prévient que depuis Hardanger au sud jusqu’à North Troms au nord, le danger d’avalanche est désormais de niveau 3, c’est-à-dire considérable. Les vents forts et les averses de neige dans les montagnes ont donné des conditions de neige instables, et dans certaines régions du sud et du Nordland, il existe des possibilités d’avalanches déclenchées naturellement.

Cette histoire vient de Hardanger Folkeblad.

Source : Hardanger Folkeblad / Norvège aujourd’hui