Cappelen Damm à Akersgata à Oslo.Photo: Stian Lysberg Solum / SCANPIX

L’Autorité de la concurrence a infligé des amendes totalisant 32 millions à quatre maisons d’édition pour avoir commis des actes de collusion.

Aschehoug a reçu une amende de 9,66 millions, Cappelen Damm des honoraires de 9,1 millions, Gyldendal 7 880 000 et Vigmostad & Bjørke (ancien propriétaire des éditions Schibsted) a reçu une amende de 4 560 000.

L’Autorité de la concurrence estime que les éditeurs ont enfreint la loi sur la concurrence.

« Ils ont collaboré à un boycott collectif du distributeur, Interpress, et échangé des informations sensibles sur le plan de la concurrence », a déclaré le directeur Mads Magnussen.

L’Autorité de la concurrence a déclaré que la collaboration visait à restreindre la concurrence sur le marché du livre de masse, qui comprend les points de vente qui ne sont pas des librairies, comme les kiosques, les épiceries et les stations-service.

«Les quatre éditeurs représentent l’essentiel des expéditions de livres aux consommateurs norvégiens. Le boycott collaboratif a été conçu pour ne pas livrer de livres à l’un des deux distributeurs.

Le seul véritable concurrent d’Interpress était Bladcentralen, dont les quatre éditeurs sont propriétaires, a déclaré le chef du département, Gjermund Nese.