Ouverture d'un centre d'accueil pour les demandeurs d'asile arrivant en Norvège à Athènes - 3

Centre d’accueil avec activités de pré-intégration pour les demandeurs d’asile

Depuis 2015, l’arrivée par mer de demandeurs d’asile sur les côtes grecques est stupéfiante, et l’organisation « Dråpen i Havet » a mené le travail humanitaire parmi les réfugiés là-bas. Maintenant, l’organisation met en place un centre d’accueil avec des activités de pré-intégration pour les demandeurs d’asile qui viendront en Norvège.

Au centre d’accueil, les demandeurs d’asile ont la possibilité d’apprendre leurs premiers mots en norvégien et d’obtenir un prélude à la culture norvégienne.

Pour aider à remédier à la situation des nombreux réfugiés en Grèce, la Norvège s’est engagée à accueillir environ 750 demandeurs d’asile pour venir vivre ici. Ces personnes, principalement originaires de Syrie, viendront en Norvège pour y faire traiter leur demande d’asile.

Une fois que la Direction de l’immigration (UDI) a choisi qui doit être réinstallé ici, les demandeurs d’asile doivent attendre environ deux mois à Athènes avant de pouvoir se rendre en Norvège.

Au centre d’accueil, des volontaires norvégiens aideront les demandeurs d’asile à apprendre leurs premiers mots norvégiens et à faire leurs premiers pas timides dans le monde de brunost, nisse, matpakke et skolekorpse.

Le centre d’accueil est organisé comme un café linguistique, où les demandeurs d’asile ont la possibilité de discuter des traditions, des idéaux et des valeurs norvégiennes avec des bénévoles de Dråpen i Havet.

L’offre sera gérée depuis le café Myrtillo, situé dans un petit parc paisible, en plein centre d’Athènes.

«C’est extraordinaire que nous ayons créé notre centre d’accueil ici même, car il a une connexion norvégienne qui remonte à 1957. Les autorités norvégiennes ont aidé à construire le parc et les locaux. C’était dans le but d’aider les victimes de crimes de guerre après la guerre civile grecque », a déclaré Trude Jacobsen, organisatrice de l’initiative et secrétaire générale de Dråpen i Havet.

Le café Myrtillo offre aujourd’hui aux Grecs à capacité de travail réduite la possibilité de s’intégrer dans la vie professionnelle. Dråpen i Havet a été reçu avec beaucoup d’enthousiasme et une attitude positive de la part de la direction du café, et ils sont impatients de poursuivre leur coopération.

Le Drop-in Center sera officiellement ouvert le mercredi 10 mai, servant des gaufres norvégiennes avec du brunost.

« Les employés de l’ambassade de Norvège en Grèce, les Norvégiens qui vivent à Athènes, les demandeurs d’asile qui se rendront en Norvège et les bénévoles de Dråpen i Havet sont tous invités à la cérémonie d’ouverture », a déclaré Trude Jacobsen.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui