Conservateurs et travaillistes de retour à Akershus et Oslo - 3

Conservateurs et travaillistes de retour à Akershus et Oslo

Les conservateurs en baisse sur le nouveau sondage Akershus

Les conservateurs perdent deux mandats parlementaires d’Akershus si les votes sont exprimés lors des élections de cet automne, comme le suggère un récent sondage.

Le parti du Premier ministre Erna Solberg tombe de 31,3% en mai à 28,5% en juin, selon l’enquête d’Akershus réalisée par InFact pour Budstikka, Østlandets- et Romerikes Blad.

Découvrez un magnifique Fjord

Depuis les élections législatives de 2013, lorsque les conservateurs ont obtenu 33,9% des voix dans le comté, la baisse est de plus de 5 points de pourcentage. Il en coûterait à Solberg deux représentants d’Akershus si la mesure devait être le résultat des élections.

Dans le même temps, le Parti du centre s’en sort très bien dans les sondages. Le parti recueille 8,9% des voix, contre 7,8% en mai et 2,5% lors des élections de 2013. Les chiffres pourraient donner au parti deux mandats contre aucun aujourd’hui.

Découvrez les Aurores Boréales

SV augmente son soutien de 1,6 point de pourcentage à 5,1%, tandis que le Parti du progrès prendra fin à 13,8% après une augmentation de 1,3 point de pourcentage.

Les libéraux et les démocrates-chrétiens restent en dessous de la limite de barrière à 3,7 et 3,1 pour cent respectivement

La marge d’erreur est de 3,1 points de pourcentage, et les mouvements sur la mesure ne sont donc pas considérés comme significatifs.

Le travail (Ap) perd le plus sur la mesure d’Oslo

Le Parti travailliste recule de deux points de pourcentage, mais reste le plus grand parti dans le sondage métropolitain d’Aftenposten pour Oslo. Le rouge obtient un soutien historiquement élevé.

Ap obtient 30,1% de soutien, selon un sondage réalisé pour Aftenposten.

Les conservateurs sont le deuxième parti en importance, mais avec 28,3 pour cent, ils reculent de 0,9 point de pourcentage par rapport à la mesure correspondante de mars. Ensuite, Frp suit, ce qui augmente sa base de support de 1,2 point de pourcentage à 11,6 pour cent.

Le rouge est en hausse de 1,2 point de pourcentage, et à 6,2 pour cent a le niveau de support le plus élevé jamais enregistré, juste en dessous de SV. Les libéraux et MDG suivent juste derrière eux.

Dans le sondage, on demande également aux répondants ce qu’ils auraient voté s’il y avait eu des élections municipales maintenant. Ici, les conservateurs restent en tête avec 34,8%, devant Ap avec 26,7%.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui