Theresa May laissera les Norvégiens rester après le Brexit - 3
Le Premier ministre britannique Theresa May. (Photo AP/Geert Vanden Wijngaert)

La Première ministre britannique Theresa May estime que les Norvégiens devraient avoir les mêmes droits que les citoyens de l’UE en Grande-Bretagne après le Brexit.

May a fait une proposition détaillée sur les droits que les citoyens de l’UE au Royaume-Uni auront lorsque les Britanniques quitteront l’UE.

Découvrez un magnifique Fjord

« Nous nous attendons à ce que cette offre soit étendue sur une base mutuelle aux ressortissants de Norvège, d’Islande, du Liechtenstein et de Suisse », a déclaré May lorsqu’elle a présenté la proposition au Parlement.

La proposition elle-même indique que les Britanniques discuteront de « solutions similaires » avec les quatre États membres de l’AELE.

Découvrez un magnifique Fjord

La condition préalable est que les Britanniques aient les mêmes droits en échange. Ainsi, il appartient désormais à la Norvège et à l’AELE de faire une offre spéciale aux Britanniques.

Il y a environ 20 000 Norvégiens au Royaume-Uni et 14 000 Britanniques en Norvège.

Aujourd’hui, leurs droits sont liés à l’accord EEE et aux règles qui s’appliquent à la libre circulation dans le marché intérieur de l’UE.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui

————–