Rema investit un à deux milliards dans une nouvelle usine de production de poulet - 3
Poulet, Photo : La Norvège aujourd’hui

Norsk Kylling est à nouveau bénéficiaire, et maintenant la société appartenant à Rema a relancé des abattoirs et des usines de transformation pour une valeur comprise entre 1 et 2 milliards de NOK.

Après la peur du narasine et les craintes d’une résistance aux antibiotiques, un marché croissant du poulet a tiré son épingle du jeu, alors que Norsk Kylling investit dans un nouveau projet d’un milliard de couronnes, a écrit le journal Finansavisen.

Découvrez les Aurores Boréales

« Dans le cadre d’un engagement global envers l’ensemble de notre chaîne de valeur du poulet, nous construirons une usine capable d’abattre et de transformer tout le volume de poulet norvégien nécessaire aujourd’hui et dans un avenir prévisible », a déclaré le PDG, Kjell Stokbakken.

Norsk Kylling appartient à Rema Industrier, qui est une société holding à Reitangruppen.

Découvrez un magnifique Fjord

Stokbakken a déclaré qu’il est difficile de connaître le prix exact si tôt dans le projet, mais qu’il s’agit d’un investissement important qui coûtera entre 1 et 2 milliards de dollars.

L’usine actuelle de Støren, à 10 km au sud de Trondheim, sera fermée dès l’ouverture de la nouvelle usine, qui sera construite à Malvik ou à Orkanger.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui