Photo: Terje Rakke.www.nordnorge.com

«Les pêcheries sont et resteront, nous l’espérons, toujours, la plus importante mine d’or de Norvège».
C’est ce qu’a écrit le Parlement norvégien en 1816.

Chaque hiver, un grand nombre de morues, ou skrei, migrent vers les Lofoten depuis la mer de Barents pour frayer. Cela fait vivre les habitants de la région depuis près de cinq mille ans.

En d’autres termes, la pêche des Lofoten est un ancien moyen de subsistance. Les pêcheries ont fini par devenir si importantes qu’elles sont également devenues importantes pour les gens loin de la Norvège du Nord. En fait, au cours des mille dernières années, la pêche saisonnière a été d’une importance vitale pour l’ensemble du pays.

Suivre l’histoire de la morue constitue un voyage fascinant à travers l’histoire de la Norvège. Les sagas, la législation et les archives judiciaires, les anciens comptes et règlements datant du 11ème siècle brossent tous un tableau clair. C’est la morue qui nous a donné le pouvoir et l’argent nécessaires pour fonder l’église, un

l’administration, la monarchie et le gouvernement et, éventuellement, notre propre parlement. La morue a permis de construire la nation pierre par pierre. Sans cela, les gens ne se seraient pas installés dans le Nord

Norvège. Bergen, Ålesund et Kristiansund n’auraient jamais vu le jour. Et qu’en est-il d’Oslo et du reste du sud de la Norvège? EN SAVOIR PLUS sur la légendaire pêcherie des Lofoten