Les patients cancéreux manifestent contre la procrastination politique - 5
DémontreManifeste devant le Parlement norvégien: Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

Les patients cancéreux et leurs sympathisants se sont réunis pour une action non politique devant le Parlement afin de demander aux politiciens de veiller à ce que de nouveaux traitements contre le cancer soient proposés plus rapidement en Norvège.

«Alors que les politiciens s’abstiennent de remédier aux lacunes évidentes du système d’approbation norvégien, à la procrastination de la bureaucratie avec les délais réels de traitement des cas, les patients norvégiens atteints de cancer qui attendent ces médicaments vitaux vont mourir», déclare l’organisateur et ses proches, Finn Helge Quist de la Skin Cancer Association dans un communiqué de presse.

Il est également en colère contre le fait que les autorités sanitaires norvégiennes – apparemment souvent – refusent d’utiliser les traitements contre le cancer dans les hôpitaux publics, traitements déjà utilisés ailleurs en Europe.

Selon VG, il y avait plusieurs centaines de personnes qui ont participé à l’action lundi, 15 associations de lutte contre le cancer étaient présentes.

Le ministre de la Santé et des Soins, Bent Høie (H), dit au journal qu’il comprend très bien l’engagement.

«J’ai parlé à des patients atteints de cancer et à leurs proches, ce qui explique la nécessité de s’améliorer et de réduire le temps de traitement futur», dit-il.

Tags… Kreft pasienter

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui