La Norvège envoie des experts en informatique pour aider après l'ouragan Irma - 3
Dans cette image satellite GOES-13 prise le mercredi 6 septembre 2017 à 7 h 15 HAE et publiée par le projet NASA/NOAA GOES, l’ouragan Irma passe au-dessus de Saint-Martin et des îles Sous-le-Vent. L’ouragan Irma a rugi dans les Caraïbes avec une force record tôt mercredi, ses vents de 185 mph secouant les maisons et inondant les bâtiments sur une chaîne de petites îles le long d’un chemin vers Porto Rico, Cuba et Hispaniola et un possible coup direct sur le sud de la Floride densément peuplé. (Projet NASA/NOAA GOES via AP)

La Norvège envoie des experts en informatique pour aider après l’ouragan Irma

Le ministère des Affaires étrangères a envoyé deux experts en TIC à la Barbade pour aider l’ONU dans sa gestion de crise après l’ouragan Irma.

L’ouragan Irma est le plus intense jamais enregistré dans l’océan Atlantique et il a déjà atteint plusieurs îles des Caraïbes, détruisant les télécommunications dans son sillage.

Mardi, l’ONU a demandé aux États membres d’aider avec des experts en TIC.

La Direction de la protection civile et de la préparation et de la défense civile a envoyé deux experts armés du matériel nécessaire.

Les deux veilleront à ce que l’équipe de l’ONU puisse communiquer avec le monde extérieur par le biais de la téléphonie par satellite et fourniront en outre le soutien TIC dont les travailleurs humanitaires ont besoin.

Les Norvégiens font partie intégrante de l’équipe de l’ONU, et c’est le ministère des Affaires étrangères qui prend en charge la facture de la mission, écrit DSB.

– Etre déjà en place dans la zone lorsque la destruction après l’ouragan doit être cartographiée est un grand avantage dans la gestion de l’incident.

– Les deux experts en TIC aideront les assistants à communiquer dans des conditions extrêmement difficiles, explique la directrice de DSB, Cecilie Daae.

L’ouragan est passé à la catégorie 5, qui est le niveau le plus élevé, et a des rafales de vent atteignant 100 mètres par seconde, soit 360 kilomètres par heure.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui