Accord de partenariat avec l'Afghanistan prolongé - 3
Des filles achètent des bijoux jouets, Kaboul, Afghanistan, (AP Photo/Massoud Hossaini)

Accord de partenariat entre la Norvège et l’Afghanistan prolongé

« La Norvège et l’Afghanistan ont prolongé leur accord de partenariat stratégique. La Norvège continuera d’être un partenaire à long terme de l’Afghanistan et de fournir une aide humanitaire et au développement considérable ainsi qu’un soutien militaire », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Børge Brende après la signature de l’accord à New York.

L’accord de partenariat stratégique entre la Norvège et l’Afghanistan a été conclu en 2013 par le premier ministre de l’époque Jens Stoltenberg et le président afghan de l’époque, Hamid Karzaï, et devait expirer fin 2017.

L’échange de lettres d’hier prolonge l’accord de trois ans supplémentaires, jusqu’à la fin de 2020. Cela coïncide avec la période des promesses de soutien civil et militaire de la Norvège lors de la conférence des donateurs à Bruxelles et du sommet de l’OTAN à Varsovie en 2016.

« Nos contributions continueront d’être conditionnées au respect par le gouvernement afghan de ses engagements et à l’intensification de ses efforts pour lutter contre la corruption », a déclaré M. Brende.

Il existe un large accord international selon lequel l’Afghanistan aura besoin d’un soutien substantiel pendant un certain nombre d’années pour parvenir à la stabilité.

Le pays est confronté à des défis sécuritaires, politiques, économiques et humanitaires majeurs. L’extension de cet accord de partenariat est une indication claire de la volonté de la Norvège d’aider à relever ces défis.

« La Norvège entend être un partenaire solide et prévisible pour l’Afghanistan.

Cet accord démontre clairement l’étroite coopération entre nos pays et la solidarité durable de la Norvège avec le peuple afghan», a déclaré M. Brende.

L’accord a été signé lors d’une réunion le 20 septembre entre les ministres des Affaires étrangères Brende et Rabbani dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

© Regjeringen.no / La Norvège aujourd’hui