Moins de notifications à Nav concernant les licenciements et les licenciements - 3

Nav a reçu moins de notifications de licenciements et de licenciements au cours des 8 premiers mois de 2017, par rapport à la même période l’année dernière.

Entre janvier et août de cette année, Nav a été informé d’éventuels licenciements et licenciements affectant 18 200 personnes. En 2016, le chiffre pour la même période était de 32 300, alors qu’en 2015, il était de 30 000.

Pour le mois d’août, Nav a reçu des alertes de 3 400 personnes. En outre, une seule entreprise à Akershus, qui a annoncé qu’elle devait licencier 2 500 employés dans le cadre d’une notification de grèves possibles. Le reste des notifications concernait 900 personnes.

Découvrez les Aurores Boréales

«Bien que ces chiffres puissent varier considérablement d’un mois à l’autre, le nombre de notifications de licenciements et de licenciements s’est maintenant stabilisé à un faible niveau. Alors que la plupart des notifications en 2015 et 2016 concernaient des licenciements, nous constatons maintenant que la plupart des notifications concernent des licenciements temporaires », a déclaré la directrice du travail et du bien-être, Sigrun Vågeng.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Environ un tiers des notifications concernent l’industrie, mais le nombre de personnes concernées est de moitié par rapport à la même période l’année dernière. La plupart des notifications jusqu’à présent cette année ont été reçues à Oslo et Akershus, tandis que Rogaland a connu la plus forte baisse.

Seules les entreprises qui envisagent de licencier ou de licencier au moins dix employés sont tenues d’informer Nav. Toutes les notifications n’entraînent pas de licenciements ou de licenciements.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui