Le service de sécurité de la police norvégienne estime que les combattants de l'État islamique norvégien (EI) sont toujours en vie - 3
Siège du Service de sécurité de la police norvégienne (PST). Photo : Wikimedia Commons

Un Norvégien connecté à l’EI que l’on croyait mort depuis 2014 pourrait être encore en vie, selon le service de sécurité de la police (PST).

L’homme a été signalé tué sur TV 2 à l’automne 2014. La mort a ensuite été également considérée comme probable par la police lors d’une affaire pénale ultérieure.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Cependant, lors du procès pour terrorisme d’un homme de 34 ans originaire de Verdal, le PST a rapporté que le combattant de l’EI, prétendument mort, pourrait être encore en vie, a rapporté le journal Adresseavisen.

L’homme, un citoyen norvégien, devait avoir un haut rang dans l’EI, occupant un poste de direction dans l’organisation lorsqu’il a été signalé tué.

Découvrez les Aurores Boréales

PST a maintenant annoncé que l’homme avait parlé à son beau-frère au téléphone le 21 mai de cette année.

Une correspondance a également été enregistrée à partir de février 2016.

Le directeur de la communication, Martin Bernsen, du PST, a confirmé que le journal enquêtait toujours sur l’homme pour appartenance à une organisation terroriste.

Bien que les autorités sachent que l’homme d’une vingtaine d’années est toujours en vie, il ne figure plus sur la liste d’Interpol des terroristes recherchés, a écrit le journal.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui