Les hindous exhortent la Norvège à divulguer sa source de gélatine - 3

Les hindous exhortent la Norvège à exiger l’inscription de la source de gélatine dans les aliments

Les hindous exhortent le gouvernement norvégien et l’Autorité norvégienne de sécurité des aliments (Mattilsynet) à obliger les fabricants de produits alimentaires à mentionner l’origine de la gélatine, si elle est utilisée dans le produit, sur son étiquette «Ingrédients». La plupart d’entre nous sont conscients de l’interdiction juive et musulmane des produits à base de porc, mais nous avons tendance à oublier que le bétail est sacré pour les hindous. Nous sommes donc heureux de vous présenter cet article de Rajan Zed.

Lorsque la source de gélatine n’est pas répertoriée et si elle provient de vaches, il s’agit d’une grave non-divulgation affectant les fidèles hindous et blessera donc gravement leurs sentiments lorsqu’ils apprendront qu’ils consommaient par inadvertance des produits alimentaires à base de bétail, homme d’État hindou Insiste Rajan Zed.

La consommation de bœuf est très en contradiction avec les croyances hindoues. La vache est considérée comme sacrée et a longtemps été vénérée dans l’hindouisme; Zed, qui est président de l’Universal Society of Hinduism, l’a souligné aujourd’hui dans une déclaration au Nevada (USA).

Découvrez un magnifique Fjord

– il n’est pas obligatoire en Norvège de déclarer la source de la gélatine dans les produits, selon la conseillère principale de l’autorité alimentaire (Mattilsynet), Nina Lødrup.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Il serait choquant pour la communauté hindoue norvégienne d’apprendre que certains des produits alimentaires populaires, qu’ils mangeaient peut-être depuis des années, pourraient contenir de la gélatine provenant de vaches ne figurant pas parmi les ingrédients énumérés sur les boîtes / emballages pour les avertir, Rajan Indiqua Zed.

Zed a ajouté qu’il était difficile de comprendre pourquoi les entreprises, tant norvégiennes qu’internationales, n’étaient souvent pas assez transparentes pour mentionner explicitement le bœuf comme faisant partie des ingrédients sur la boîte / l’emballage lorsque la gélatine fait partie du produit afin que les consommateurs puissent fabriquer choix appropriés.

Rajan Zed a exhorté Sa Majesté le roi Harald V, le Premier ministre Erna Solberg, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Jon Georg Dale et le directeur général de Mattilsynet, Harald Gjein, à se pencher sérieusement et d’urgence sur cette question touchant les hindous-norvégiens, qui ont beaucoup contribué à la nation. et la société.

Unilever, entre autres, ne se conforme pas

La société transnationale de biens de consommation néerlandais-britannique Unilever, qui «est en affaires depuis les années 1880» et qui prétend avoir «développé une approche claire et globale de l’étiquetage nutritionnel», en réponse à Zed, a noté: La gélatine «est utilisée dans certains de nos produits pour fournir un produit à faible teneur en matières grasses et en calories avec une texture et une consistance agréables… Nous ne pouvons cependant pas garantir si la gélatine est dérivée de bœuf ou de porc ».

De nombreux produits de Wrigley, considéré comme le plus grand fabricant et distributeur de chewing-gum au monde, contiennent de la gélatine provenant de bovins. La gélatine dérivée de bovins se trouve dans les nombreux produits de la multinationale Kellogg’s, qui prétend être «la première entreprise céréalière au monde».

La gélatine / gélatine provient de diverses parties du corps des animaux et est généralement utilisée comme gélifiant dans les aliments. Il peut être extrait de bovins, de porcs, de poissons, de poulets, etc. mais il existe des alternatives sans animaux et à base de plantes à la gélatine comme les extraits d’algues. La gélatine est un ingrédient dans certaines céréales, crèmes glacées, bonbons, yaourts, desserts, guimauves, aspic, bagatelles, trempettes, collations aux fruits, crème sure, margarine, glaçage, confiseries, gommes, boulettes de soupe chinoise, puddings, crèmes non laitières, gâteaux, fromage à la crème, pastilles, etc. Il est également utilisé pour la clarification du vinaigre, des jus et du vin.

L’Autorité alimentaire norvégienne, dont la mission inclut le «commerce équitable», est un organisme gouvernemental dont le but est, par le biais de réglementations et de contrôles, «de garantir que la nourriture et l’eau potable sont aussi sûres et saines que possible pour les consommateurs…».

L’hindouisme, la plus ancienne et la troisième plus grande religion du monde, compte environ 1,1 milliard d’adhérents et le moksh (libération) est son but ultime.

© R Zed / La Norvège aujourd’hui