Papa avait dépassé la limite quand le fils apprenait à conduire - 3
Conduire.Photo.Pixabay

Un homme de 40 ans a été reconnu coupable d’avoir dépassé la limite d’alcoolémie alors qu’il avait ordonné à son fils de conduire. L’homme a refusé l’accusation.

Une femme a alerté la police après avoir reconnu l’odeur de l’homme avant qu’il ne s’assoie dans la voiture avec son fils, a écrit le journal Adresseavisen. L’événement a eu lieu à Melhus à Trøndelag en février, et cette semaine l’homme est allé au tribunal.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’homme de 40 ans a nié la peine et a affirmé qu’il avait bu trois décilitres d’alcool pur après avoir conduit, mais avant que la police n’apparaisse à sa porte. Le tribunal a appris que cette explication ne correspondait pas à son taux d’alcoolémie.

« Une partie essentielle de la consommation d’alcool s’était donc produite avant de conduire », a précisé le parquet.
L’homme a été privé de son permis de conduire après l’incident de février, mais à Noël, il a été repris, cette fois avec un taux d’alcoolémie supérieur à deux. Il a reconnu la peine pour cela et pour conduite sans permis de conduire valide.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le verdict total du tribunal de district de Sør-Trøndelag s’élevait à 45 jours de prison et à 22 000 couronnes d’amende. De plus, il a perdu l’usage de son permis de conduire pendant quatre ans.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui