La majorité veut conserver l'accord EEE - 3
Drapeaux norvégiens et européens.Photo: Lise Åserud / NTB scanpix

La majorité veut conserver l’accord EEE

Selon un sondage, seulement un Norvégien sur six voudra que la Norvège quitte l’EEE et remplace l’accord par un accord commercial avec l’UE.

L’enquête a été menée par Opinion pour l’Agence de presse des journaux (ANB). 50 pour cent des répondants ont répondu «non» à la question de quitter l’EEE, tandis que 33 pour cent ont répondu «ne sait pas».

– C’est une indication que les Norvégiens entretiennent des relations sûres et ordonnées avec l’UE, le dirigeant travailliste Jonas Gahr Støre.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les chiffres de base de l’enquête montrent que seuls 10 pour cent des électeurs du Parti travailliste souhaitent partir.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Dans le même temps, 38 pour cent des électeurs du Parti du progrès et 30 pour cent des électeurs du Parti du centre ont «oui» à quitter l’EEE. Parmi les électeurs des rouges et des OMD, les chiffres sont respectivement de 26 et 27% pour le départ.

Les sceptiques en Norvège aussi

Støre souligne que le scepticisme à l’égard de l’accord existe également en Norvège.

– Un accord qui garantit notre relation avec le marché intérieur de l’UE est difficile à aimer. Il n’y a pas de grandes visions qui s’y rattachent. Il existe un accord qui a ses limites et l’influence de la Norvège est faible.

Le Parti socialiste, qui souhaite officiellement que la Norvège quitte l’accord, ne compte que 14% de ses électeurs en faveur de cela.

L’enquête a été menée auprès d’un millier de personnes entre le 28 novembre et le 4 décembre. La marge d’erreur est fixée à 3,1%.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui