Le tourisme a ralenti en 2017 - Norway Today - 3

Après plusieurs années de tourisme record, le flux touristique a considérablement ralenti en 2017. Cependant, la principale raison pour laquelle il y a un arrêt est que pour les touristes norvégiens, l’augmentation des touristes étrangers se poursuit.

Les Norvégiens qui passent des vacances dans leur pays d’origine représentent environ 75 pour cent des nuitées dans les entreprises touristiques norvégiennes. En 2017, ce nombre n’a pas changé, et donc la principale raison du développement stable, annonce Innovation Norway.

Les attentes pour 2017 étaient initialement élevées, mais les chiffres montrent maintenant que cela s’installe. Seules la Norvège des Fjords et la Norvège du Nord ont enregistré plus de nuitées commerciales l’année dernière que l’année précédente. La Norvège orientale a connu une baisse, à l’exception d’Oslo et d’Akershus. Trøndelag et Sørlandet ont également reculé en nombre.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« La Norvège est loin d’être pleine, à l’exception de quelques places quelques semaines par an. Nous avons besoin de plus de visiteurs tout au long de l’année », déclare Bente Bratland Holm, directrice du tourisme d’Innovation Norway.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Le marché important est l’Allemagne et il continue de croître. Cela s’applique également au tourisme en provenance des États-Unis et de la Chine. Mais en même temps, il y a une baisse marquée des marchés voisins de la Suède, du Danemark et du Royaume-Uni, en particulier pendant la saison hivernale.

« La Norvège est une destination saisonnière, où toute la croissance en 2017 est survenue pendant la saison estivale. Aujourd’hui, les visiteurs américains et chinois sont parmi les plus importants dans les secteurs vulnérables. »

La plus forte augmentation en provenance des États-Unis est survenue en mars, septembre et octobre, des mois traditionnellement caractérisés par des ventes difficiles. Par conséquent, ces marchés sont importants pour créer de la croissance tout au long de l’année, explique Holm.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui