Organisation norvégienne sur liste noire israélienne - 3
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.Photo. (Abir Sultan/Piscine via AP)

Le Comité palestinien de Norvège est l’une des 20 organisations figurant sur une liste noire israélienne de personnes qui se verront refuser l’entrée et l’accès au pays.

Israël a longtemps refusé de publier la soi-disant « liste noire BDS » dans son intégralité. Dimanche, ils ont changé d’avis et ont décidé de l’envoyer quand même, écrit Haaretz.

Découvrez les Aurores Boréales

La liste contient 20 organisations qui se voient refuser l’accès au pays parce qu’elles soutiennent le soi-disant mouvement BDS contre Israël. BDS signifie Boycott, Désinvestissements et Sanctions.

Tous les membres de ces organisations répertoriées sont privés de la possibilité de se rendre dans le pays. En outre, les militants qui arrivent en Israël au nom ou dans le cadre d’une délégation de ces groupes se verront refuser l’accès. Les maires et autres représentants du gouvernement qui plaident en faveur du boycott se verront également refuser l’accès, selon Haaretz.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Sur la liste des organisations interdites d’entrée : le Comité palestinien de Norvège. En outre, la liste des groupes palestiniens en Suède (PGS) et des organisations en France, en Italie, en Irlande, en Allemagne et au Royaume-Uni, ainsi que l’European Umbrella Organisation ECCP.

Six organisations américaines, dont l’organisation juive Voice for Peace sont également sur liste noire, ainsi qu’un groupe en Amérique du Sud, un en Afrique du Sud et le Comité national palestinien BDS.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui