Un travailleur humanitaire norvégien banni d'Israël - 3

Un travailleur humanitaire norvégien employé par Norwegian Church Aid a été banni d’Israël pendant que la secrétaire d’État, Ine Eriksen Søreide (H) est en visite dans le pays.

Le journal israélien Haaretz écrit que le travailleur humanitaire qui vit en Israël depuis plusieurs années, a été empêché de rentrer dans le pays après un voyage dimanche.

Norwegian Church Aid a confirmé à NTB qu’un de leurs employés était mentionné dans l’article de journal.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

La visite de Søreide en Israël et en Palestine a commencé dimanche. Selon Haaretz, Søreide a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lorsque le travailleur humanitaire s’est vu refuser l’entrée.

Découvrez les Aurores Boréales

Une porte-parole des autorités israéliennes de l’immigration, Sabine Hadad, affirme que la Norvégienne avait précédemment fourni des informations incorrectes concernant la délivrance de visas pour d’autres travailleurs humanitaires.

Dimanche, on a également appris que le Comité palestinien norvégien figurait sur une liste de 20 organisations refusées à l’entrée en Israël parce qu’elles ont encouragé un boycott du pays.

« Il est très regrettable que les Norvégiens qui viennent suivre divers programmes et projets d’assistance se voient ou puissent se voir refuser l’entrée en Israël », a commenté Søreide dans un communiqué sur l’interdiction du Comité palestinien.

« Nous avons récemment vu des représentants d’organisations civiles de plusieurs pays, y compris des États-Unis, se voir refuser l’entrée en Israël. La Norvège est critique à ce sujet et l’a exprimé aux autorités israéliennes.

Pas plus tard qu’hier, j’en ai discuté avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et je l’ai répété aujourd’hui lors de la réunion avec le ministre de la Coopération régionale, a déclaré Søreide dans la déclaration à NTB.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui

————