La police arrête de plus en plus de conducteurs sous médicaments illicites - 3
La police au travail.Photo : Heiko Junge / NTB scanpix

L’année dernière (2017), 2 253 conducteurs ont été pris en charge par les points de contrôle de la circulation et de contrôle. Il s’agit d’une augmentation de 53 % en seulement deux ans.

P4 partage les chiffres reçus du Comité de politique de développement (UP).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Nous avons tous les deux eu plus de contrôles et nous utilisons de nouvelles méthodes pour détecter si les gens conduisent sous l’influence de médicaments ou de stupéfiants, ce qui donne de nombreux résultats », a déclaré le chef de l’UP, Runar Karlsen.

En plus du nombre de conducteurs arrêtés par les points de contrôle de la police, d’autres chiffres sont tirés de tous les districts de police nationaux qui incluent d’autres accidents et incidents de circulation liés à la drogue. Cela représente un total de 9000 conducteurs arrêtés pour conduite avec facultés affaiblies en 2017.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Karlsen souligne qu’ils poursuivront leurs efforts considérables pour prévenir et détecter la conduite avec facultés affaiblies par la drogue grâce à de nombreux autres points de contrôle.

« Le risque d’être pris devrait être si grand que les gens se rendront compte de ne pas conduire une voiture dans un état aussi préjudiciable », explique le chef de l’UP.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui