L'affaire Krekar en Italie reportée - 3
Oslo. Le mollah Krekar .Photo : Lise Åserud / NTB scanpix

L’affaire Krekar en Italie reportée une fois de plus

Lundi, l’affaire terroriste contre le mollah Krekar devait commencer en Italie. L’avocate italienne de Krekar, Enrica Franzini, confirme que l’affaire est à nouveau reportée.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

C’est la troisième fois que le procès est reporté, écrit ABC News. Cette fois, les juges ont accepté une demande des autorités norvégiennes de contacter Krekar.

– Le tribunal a accepté cela, même si cela n’est pas requis par le droit pénal italien, écrit-elle dans un e-mail au journal en ligne.

Selon la loi italienne, les personnes peuvent être jugées même si elles ne sont pas présentes. L’avocat norvégien de Krekar, Brynjar Meling, a précédemment déclaré que ni lui ni son client n’avaient été contactés par les autorités italiennes.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Franzini dit également qu’elle s’attend à ce qu’il y ait d’autres reports.

Expulsé définitivement

Le tribunal de district d’Oslo a déclaré le 29 juin 2016 que les conditions d’extradition de Krekar vers l’Italie étaient réunies, ce qui a été confirmé à la fois par la Cour d’appel et la Cour suprême.

Mais l’Italie a retiré la demande d’extradition ; l’une des raisons peut être qu’ils craignaient que la détention provisoire au cours d’un procès prolongé ne conduise à des condamnations excessives.

Krekar est arrivé en Norvège en tant que réfugié de quota en 1991 et est définitivement expulsé de Norvège pour des raisons de sécurité nationale, mais ne peut pas être extradé vers l’Irak où il risque la torture et l’exécution.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui