L'interdiction de l'alcool est toujours en vigueur contre les femmes au Sri Lanka - 3
Sri Lanka

Le président du Sri Lanka a annulé la décision du gouvernement d’autoriser les femmes à acheter, vendre et produire de l’alcool après avoir lu la décision dans les journaux.

Le président Maithripala Sirisena a déclaré dimanche qu’il avait ordonné au gouvernement de retirer sa décision après l’avoir appris dans les journaux.

Découvrez un magnifique Fjord

Mercredi dernier, le gouvernement a annoncé qu’il renoncerait à une loi vieille de 39 ans qui interdit aux femmes d’acheter, de vendre ou de produire de l’alcool. La loi de 1979 a longtemps été critiquée pour avoir poursuivi l’oppression des femmes et le gouvernement a donc estimé qu’il était temps de faire grève.

« Il est temps de restaurer la neutralité des genres », a déclaré un porte-parole du département des finances, Ali Hassan.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

On ne sait pas pourquoi l’interdiction a été introduite à l’époque, mais elle s’est probablement produite à la demande des bouddhistes conservateurs. Les principaux moines bouddhistes du pays se sont exprimés de manière critique suite à la décision du gouvernement mercredi. Ils prétendent que la décision entraînerait la destruction de la culture familiale du pays.

Sirisena est à l’avant-garde d’une campagne anti-alcool et a déjà mis en garde contre une « augmentation spectaculaire » de la consommation d’alcool chez les femmes.

La réforme que le président a renversée, aurait permis aux femmes de travailler dans les bars. La réforme aurait également permis la vente d’alcool de 08h00 à 22h00, soit une prolongation de deux heures par rapport à la réglementation actuelle.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui