Une femme sur douze a été victime de harcèlement sexuel au cours de la dernière année - 5
Moi aussi#Moi aussi

Une Norvégienne sur douze déclare avoir été victime de harcèlement sexuel au cours de l’année écoulée. Le harcèlement se produit aussi souvent au travail qu’en ville, selon un chercheur de « Fafo ».

Plus de 8% des femmes norvégiennes et près de 5% des hommes ont déclaré avoir été victimes de harcèlement sexuel au cours de l’année écoulée, a rapporté NRK News.

« Ce sont des chiffres élevés », a déclaré la chercheuse de Fafo, Mona Bråthen.

Elle a déclaré que le harcèlement sexuel se produit aussi souvent au travail qu’en ville. Dans le même temps, des enquêtes précédentes ont montré qu’environ la moitié des cas sont signalés, selon NRK.

Bråthen a déclaré qu’elle espère que davantage de lieux de travail mettront en place des routines pour signaler le harcèlement sexuel.

« Il y a probablement un problème d’environnement de travail qui est passé un peu sous le radar pour certains employeurs », a déclaré Mona Bråthen.

Les employés de l’hôtellerie et de la restauration, ainsi que ceux travaillant dans le domaine des soins, sont particulièrement vulnérables au harcèlement sexuel dans le cadre de leur travail, indiquait un rapport Fafo de 2017.

Des chiffres de l’industrie de la vie nocturne ont également été mentionnés. 20 % des employées et 13 % des hommes ont subi une forme de harcèlement sexuel au cours des douze derniers mois, selon une enquête menée en 2014. Le harcèlement provenait principalement des invités.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui