Le conseil municipal a interdit la vente de ballons à l'hélium dans les rues d'Oslo lors des célébrations du 17 mai - 3
Oslo.Vente de ballons à l’hélium.Photo : Jon Olav Nesvold / NTB scanpix

Aucun vendeur ne sera autorisé à vendre des ballons à l’hélium dans les rues d’Oslo le 17 mai.

« Il est possible de s’amuser le 17 mai sans ballons à gaz », a déclaré Lan Marie Nguyen Berg (MDG) du Bureau de l’environnement à NRK après que les partis du conseil municipal ont convenu qu’ils ne voulaient pas de la vente de ballons à l’hélium le jour de la fête nationale.

Les quartiers et la City Environment Authority ont notifié qu’aucune licence ne sera accordée pour ces ventes. La raison de Berg est la pollution plastique causée par les ballons.

Ces dernières années, il y a eu moins d’autorisations pour les ventes de rue de ballons. Cependant, il est toujours légal de vendre des ballons sur des terrains privés, comme dans les magasins.

L’année dernière, les licences pour la vente de ballons n’ont pas été accordées, mais des ballons ont toujours été vendus. Le comité du 17 mai à Oslo demande à la Ville de l’Environnement de prendre des mesures contre ceux qui sont surpris à vendre.

« Quelqu’un va quand même essayer de vendre des ballons à l’hélium. J’exhorte tout le monde à ne pas acheter car les ballons à l’hélium représentent un problème environnemental majeur », déclare Erik Lunde (KrF), président du comité du 17 mai.

Le Parti vert a déclaré plus tôt au printemps qu’il souhaitait une interdiction nationale des ballons à hélium le 17 mai.

Un certain nombre d’autres municipalités ont interdit les ballons à l’hélium avant la célébration du 17 mai.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui