Augmentation des maladies transmissibles en 2017 - 3
Malade.Photo.Pixabay

Augmentation des maladies transmissibles en 2017

Il y a eu une légère augmentation des épidémies de maladies infectieuses en 2017, rapporte l’Institut national norvégien de santé publique. La déclaration des épidémies reste un problème.

En 2017, 162 foyers ont été signalés avec un total de 2 320 cas signalés. C’est un peu plus qu’en 2016, mais au même niveau que les années précédentes, ce qui était mentionné dans le dernier rapport de l’Institut norvégien de santé publique.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

36 foyers sont suspectés de contamination alimentaire. Plus de 60 pour cent de toutes les épidémies ont été notifiées par des établissements de santé.

Pour les épidémies dans les établissements de santé, où toutes les épidémies sont suspectées d’avoir été des suivantes ; les norovirus, les staphylocoques jaunes (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, SARM), le virus de la grippe et les entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) étaient les agents infectieux les plus courants, avec 47, 11, 11 et 9 foyers, respectivement.

Allez voir les Baleines en Catamaran

La cause la plus courante des éclosions d’origine alimentaire était le norovirus (7 éclosions), suivi par E. coli entérohémorragique (EHEC) et Campylobacter (3 éclosions chacun).

L’Institut norvégien de santé publique estime qu’il existe probablement un grand nombre d’épidémies qui ne sont pas signalées ou sous-notifiées.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui