Une centrale nucléaire russe en route le long de la côte norvégienne - 3

La barge, qui a à son bord la centrale nucléaire russe Akademik Lomonosov, a dépassé Kristiansand dimanche. L’administration côtière suit de près son remorquage le long de la côte norvégienne.

La barge de la centrale nucléaire mesure 144 mètres de long, 30 mètres de large et 10 mètres de haut. Selon Aftenposten, l’Akademik Lomonosov est un prototype russe d’un tout nouveau type de centrale nucléaire flottante avec deux réacteurs à turbine. La capacité sera suffisante pour alimenter en électricité une ville de 200 000 habitants, écrit Fædrelandsvennen.

La péniche est partie du quai de Saint-Pétersbourg le 28 avril. Il est maintenant transporté le long des côtes norvégiennes et devrait arriver à Mourmansk le 22 mai. Le combustible nucléaire y sera chargé à bord, avant le voyage vers la Sibérie.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Selon la radio danoise, la péniche est passée par Bornholm le jeudi 3 mai. La barge est remorquée par les yachts russes Yasnyy et Umka. Le convoi est également assisté par le navire de sauvetage Spasatel Karev. En passant devant Kristiansand, la centrale nucléaire a également été suivie par le remorqueur norvégien BB Supporter.

Découvrez un magnifique Fjord

Controle total
« Nous avons le contrôle total de tout », déclare le gardien du port de Kristiansand à Fædrelandsvennen. La garde du port ne dira rien sur le voyage inhabituel.

L’année dernière, les autorités norvégiennes ont vivement critiqué les projets russes de traîner la centrale nucléaire le long des côtes norvégiennes. À la suite de pourparlers entre les autorités norvégiennes et russes, il a été convenu que l’énergie nucléaire ne devrait pas être embarquée dans la centrale avant qu’elle ne soit à Mourmansk.

Selon l’administration côtière, il n’y a pas de combustible nucléaire à bord pendant le transport. L’ensemble de l’itinéraire le long de la côte norvégienne est suivi par le centre de trafic maritime de Vardø et l’avion de surveillance de l’administration côtière.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui