Police d'Oslo : « Les adolescents ont des fusils et des machettes » - 3

Norwegian Broadcasting Corp. (NRK) rapporte que les districts de police d’Oslo Groruddalen et Holmlia ont subi des confrontations menaçantes avec des mineurs et de jeunes adultes à 33 reprises depuis septembre 2017.

Les patrouilles de police dans ces districts signalent une augmentation du nombre de jeunes qui utilisent des menaces de violence contre la police tout en essayant d’empêcher les tâches ou les patrouilles de routine de la police ; brandissant parfois des armes illégales.

NRK révèle que du 1er septembre 2017 à la semaine dernière, le 1er mai, la police d’Oslo a enregistré 33 incidents de civils essayant d’empêcher ou d’entraver le travail de la police ; une augmentation par rapport aux 20 cas enregistrés en 2017 et aux 14 cas enregistrés en 2016.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

REFUSEZ D’OBÉIR
La police dit avoir vu plus de cas de jeunes et d’adultes rassemblés qui deviennent soudainement agressifs et tentent d’empêcher la police de se déployer dans la région.

Découvrez un magnifique Fjord

En arrivant sur une scène ou dans une zone ; la police trouve parfois des mineurs armés d’armes ; gesticulant avec des railleries de la violence et refusant de suivre les ordres de la police pour débourser.

John Roger Lund, chef de l’unité de police d’Oslo Est, a commenté : « La police est appelée pour une affaire non grave, mais en arrivant soudainement, elle dégénère violemment. »

ARMES ET MACHETTES
L’officier de police Jan Erik Bresil de la Gate Patrol a commenté à NRK, en disant; « Nous avons maintenant des épisodes plus lourds avec des très jeunes que nous n’en avons eu auparavant. » –

« J’ai vu des situations où la police est confrontée à des jeunes menaçants avec des armes à feu et des machettes. Ces (attaques de menace) sont principalement le fait de mineurs et de jeunes adultes de 14 à 20 ans », a déclaré Bresil.

La ville d’Oslo a parrainé une enquête sur les statistiques criminelles d’Oslo ; Le rapport Salto, dont la publication est prévue plus tard aujourd’hui, le 8 mai.

CITOYENS NORVÉGIENS
Le rapport indique qu’en 2017, la police d’Oslo a traité environ 480 personnes de moins de 22 ans, dont 151 de moins de 18 ans et ayant commis un minimum de 4 infractions. Ces 151 âmes représentent 37% des délits commis à Oslo. La majorité d’entre eux sont des enfants issus de l’immigration mais légalement considérés comme des citoyens norvégiens.

Après les statistiques de faible criminalité d’Oslo en 2015 ; le taux de criminalité juvénile de la ville a environ doublé.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui