Le couple royal rend hommage aux marins de la Seconde Guerre mondiale à Konvoibyen - 3

Le Premier ministre a pris la parole à Narvik, le roi était à la forteresse d’Akershus, et le prince héritier et son épouse ont honoré les marins de la Seconde Guerre mondiale à Risør le jour de la libération et des anciens combattants ce mardi.

« C’est bon de célébrer cette journée avec vous, Else », a déclaré la princesse héritière lorsqu’elle a salué Else Heimstad à Viddefjell à Risør, a écrit le journal Aust-Agder Blad.

Heimstad et son mari, Leif, ont mené une longue bataille pendant plusieurs années contre l’injustice envers les marins de guerre. Il y a 50 ans, en 1968, le Konvoiby de l’ancienne municipalité de Sønderled a été créé comme un endroit où de nombreux vétérans de la guerre navale pouvaient trouver un foyer. Le roi Olav a rencontré Leif Hermstad lorsqu’il a ouvert le foyer pour les personnes traumatisées.

Découvrez un magnifique Fjord

Très grand

Le marin norvégien pendant la guerre et assistant social Leif Heimstad est décédé en 2010. Mardi, Else, sa femme, était l’invitée d’honneur de l’événement.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

 »Il est très grand. Je pense qu’ils apprécient vraiment ce qui est fait », a déclaré Else Heimstad à propos de la visite royale.

Le nom « Konvoibyen » provient du convoi de navires norvégiens de la flotte marchande pendant la Seconde Guerre mondiale. Environ 25 000 Norvégiens ont traversé de vastes océans, un dixième a été tué et plus de la moitié de notre puissante flotte marchande de plus de 800 navires a coulé avant le 1er mai 1945.

Solberg à Narvik

La Première ministre, Erna Solberg de Høyre (H) et un certain nombre de ses ministres étaient présents lors de divers événements du 8 mai dans tout le pays mardi. Le ministre de la Défense, Frank Bakke-Jensen (H) a participé, tout comme le roi Harald au Monument national de la forteresse d’Akershus, tandis que Solberg a visité Narvik.

« Nulle part ailleurs les combats n’ont éclaté aussi longtemps qu’à Narvik. C’est là que l’Allemagne hitlérienne a connu sa première défaite. Partout dans le monde, Narvik est devenu le symbole de la Wehrmacht n’étant pas invincible », a déclaré Solberg dans son discours mardi après-midi.

Elle a également noté le 40e anniversaire de l’arrivée des soldats norvégiens à la base des forces de l’ONU dans le sud du Liban et a conclu que le 8 mai est un jour de célébration et de gratitude.

 »Célébration qu’il y a 73 ans, nous avons retrouvé notre liberté après cinq ans d’occupation, de souffrance et de mort. Reconnaissance pour les efforts des victimes, et pour les soldats, les opposants et les civils. Et pour les centaines de milliers de Norvégiens qui ont servi dans les forces armées depuis », a déclaré Solberg.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui