Tine dépensera 100 à 300 millions de NOK en biocarburants à base de bouse de vache - 3

Tine prévoit d’investir entre 100 et 300 millions de couronnes dans des biocarburants exclusifs à base de bouse de vache.

« Nous avons beaucoup de crottin, cela ne fait aucun doute. Par conséquent, nous voyons des opportunités d’investissement dans le biogaz », a déclaré Lars Galtung, directeur de la communication et de la responsabilité sociale des entreprises chez Tine, au journal Dagens Næringsliv (DN).

Lors de la première série de tests, trois voitures ont roulé au biogaz comprimé de la laiterie de Sem, à l’extérieur de Tønsberg. Deux autres voitures ont été commandées et Tine espère éventuellement remplacer l’ensemble de la flotte fossile.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Un rapport préparé par la société de conseil, ‘Rambøll’, a recommandé que Tine s’engage dans la production de biogaz. Les besoins énergétiques totaux de Tine pour les transports pourraient être couverts de cette manière, conclut le rapport.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’analyse a montré que si le dragage était utilisé pour le biogaz et le produit résiduel comme engrais, les émissions par litre de lait seraient réduites jusqu’à 13 %.

« Si l’usine est suffisamment grande, avec de bonnes infrastructures, il est possible d’atteindre une bonne rentabilité par rapport aux combustibles fossiles », a déclaré Galtung à DN.

Tine prévoit de collaborer avec des entreprises de Trøndelag, Tønsberg et Jæren pour gérer la chaîne de valeur, a écrit le journal. Ainsi, Tine deviendra à la fois le producteur et le client.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui