Un nombre record de personnes ont reçu la citoyenneté norvégienne l'année dernière - 3

Au total, 21 600 personnes ont été naturalisées en 2017; 7 900 de plus que l’année précédente. Huit des 10 qui ont obtenu la citoyenneté norvégienne étaient d’anciens citoyens de pays non européens.

Parmi les personnes naturalisées en 2017, la plupart des personnes étaient d’anciens citoyens d’Érythrée (3000), de Somalie (1700), de Thaïlande (1650) et des Philippines (1400), selon les chiffres actualisés de Naturalisations.

Majorité avec 8 ans de résidence
Environ 75% de ceux qui ont obtenu la nationalité norvégienne en 2017 vivaient en Norvège depuis 8 ans ou moins. Cela indique qu’un grand nombre de personnes ont très probablement demandé la citoyenneté norvégienne peu de temps après avoir rempli la condition de résidence requise. Les autres qui ont obtenu la citoyenneté norvégienne avaient une période de résidence plus longue en Norvège, ce qui signifie qu’ils auraient pu demander la citoyenneté plus tôt s’ils le voulaient. La répartition entre résidence «  courte  » et «  longue  » était la même qu’en 2016.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

La forte augmentation en 2017 par rapport à 2016 peut être le résultat d’une augmentation du nombre de personnes éligibles pour demander la citoyenneté et parce que plus de ceux qui auraient pu faire une demande plus tôt ont attendu jusqu’en 2017.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Plus de femmes que d’hommes

Entre 1986 et 1996, plus d’hommes que de femmes ont obtenu la nationalité norvégienne, alors qu’en 1997 et 1998, l’équilibre entre les sexes était presque égal. Depuis 1999, plus de femmes que d’hommes ont obtenu la nationalité norvégienne.

En 2017, 56% de ceux qui ont obtenu la nationalité norvégienne étaient des femmes. Cependant, la répartition par sexe varie considérablement d’un pays à l’autre. La proportion de femmes était particulièrement élevée parmi les anciens ressortissants thaïlandais et ukrainiens, avec respectivement 86 et 79%. Dans certains pays, la proportion d’hommes était plus élevée. Par exemple, parmi les anciens citoyens soudanais, la proportion d’hommes était de 65% et de Syrie de 63%.

Trois sur dix sont des enfants

Trente pour cent des personnes naturalisées en 2017 avaient moins de 18 ans. La proportion d’enfants est supérieure à 30% dans la plupart des groupes les plus importants qui reçoivent la nationalité norvégienne. Parmi les Somaliens et les Érythréens, il y avait respectivement 44 et 37% de moins de 18 ans. Cependant, les anciens citoyens thaïlandais n’ont que 15% d’enfants.