Les mineurs célibataires à séjour limité ont droit à l'éducation - 3

Les familles avec enfants et les mineurs célibataires à séjour limité ont droit à l’éducation

Le Parlement accorde aux familles avec enfants et aux mineurs célibataires à séjour limité le droit à l’éducation. – Un petit mais positif pas vers l’intégration, dit SV.

Dans le budget révisé de l’État, le gouvernement a proposé de dépenser 38 millions de NOK pour installer environ 80 familles avec un permis de séjour limité, en attendant la preuve de leur identité. Cela comprend leur donner le droit et le devoir de participer au programme d’introduction pour les réfugiés nouvellement arrivés. Ils recevront également des cours de norvégien et d’études sociales.

Lundi, un comité municipal et de gestion unanime du Parlement a dit oui à la proposition, qui s’applique également aux mineurs célibataires de 16 ans ou plus.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Louange de SV

La représentante du Parti socialiste (SV) au comité, Karin Andersen, félicite le gouvernement pour cette initiative.

Découvrez les Aurores Boréales

– Il s’agit, espérons-le, d’un petit signal d’une politique d’intégration meilleure et plus active, même de la part du gouvernement, maintenant que la responsabilité a été transférée au ministère de l’Éducation et du Parti du progrès (Frp) aux conservateurs (H), a déclaré le leader du comité, Karin Andersen, à NTB.

– Cela ne se produirait probablement pas avec Sylvi Listhaug (Frp) en tant que ministre responsable et, espérons-le, donne le signal d’une meilleure politique d’intégration avec Jan Tore Sanner (H) en tant que ministre responsable du gouvernement, dit-elle.

– Je suis heureux que la commission soutienne à l’unanimité la proposition du gouvernement. Nous pensons que même ceux qui n’ont pas été installés auparavant, et que nous installons maintenant, obtiendront rapidement des éclaircissements sur le type d’éducation et de qualifications qu’ils possèdent. Ensuite, ils pourront obtenir un travail rémunéré ou une éducation appropriée, déclare Norunn Tveiten Benestad (H), responsable du comité chargé de la question, dans un commentaire.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui