Aust Agder TingrettAust Agder Tingrett.Photo : Tor Erik Schrøder / Norway.mw

Un Syrien de 25 ans a été condamné par le tribunal de district d’Aust-Agder à quatre ans et quatre mois de prison pour avoir violé une femme à Åmli dans l’Aust-Agder l’année dernière.

Le journal Agderposten a écrit que le viol avait eu lieu du 5 au 6 avril dans un appartement à Åmli. La femme, qui est dans la trentaine, était fortement intoxiquée et dans un état d’impuissance.

Selon le tribunal de district d’Aust-Agder, le réfugié syrien avait exploité un être humain en situation de vulnérabilité avec une très mauvaise image de lui-même.

« Elle lui avait montré sa confiance et exprimé sa volonté de le laisser faire partie de son réseau en Norvège », a écrit le juge du tribunal de district, Leif Petter Trannum, dans les prémisses du verdict.

Selon le jugement, la femme a expliqué qu’elle avait dit « non » à plusieurs reprises, sans que le condamné ne fasse attention à elle. La peine de quatre ans et quatre mois d’emprisonnement est conforme à la demande de l’intimé.

L’homme a toujours nié avoir eu des relations sexuelles avec la femme, mais devant le tribunal, il a modéré son histoire et a expliqué qu’il ne pensait pas qu’ils avaient eu des relations sexuelles ; de cela était « à peu près sûr », a-t-il été indiqué dans le jugement. Cependant, au centre d’accueil pour viol de l’hôpital Sørlandet de Kristiansand, des restes de sperme de la jeune femme de 25 ans ont été retrouvés dans le vagin de la femme.

En plus de la peine de prison, l’homme a été condamné à verser 175 000 NOK à titre d’indemnité de remboursement à la femme. Le verdict a été unanime.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui