La garde à vue des femmes norvégiennes prolongées à Dubaï - 3
Dubaï.Photo : pixabay.com

Les autorités de Dubaï ont prolongé la garde à vue des deux Norvégiennes emprisonnées dans le pays. Leur affaire sera entendue par le tribunal le 8 juillet, a indiqué la famille des femmes.

De quoi les femmes sont accusées est encore inconnue.

Découvrez les Aurores Boréales

Le père d’une femme a déclaré à NRK qu’ils avaient espéré que les autorités norvégiennes interviendraient, mais Frode Overland Andersen, directeur de la communication de la
ministère des Affaires étrangères, a déclaré que la Norvège ne pouvait pas interférer dans une affaire pénale faisant l’objet d’une enquête dans un autre pays.
« Les autorités norvégiennes n’auraient pas accepté qu’une ambassade étrangère en Norvège l’ait fait à la police norvégienne. C’est une affaire entre les deux femmes et les autorités de Dubaï », a déclaré Andersen à NRK News.

Il a déclaré que le département des affaires étrangères (UD) fournit une assistance consulaire aux deux citoyens norvégiens et que les autorités norvégiennes peuvent évaluer d’autres mesures en matière de vie et de santé.

L’une des femmes vit et travaille à Dubaï aux Émirats arabes unis depuis quatre ans. L’autre était une amie qui lui rendait visite pendant une semaine.

Découvrez un magnifique Fjord

L’arrestation des femmes a eu lieu le mercredi 18 avril dans un appartement privé. Les deux ont été arrêtés lors d’une descente de police avec d’autres personnes d’autres nationalités qui étaient également présentes à la fête.

Le père a informé NRK news que les familles ont engagé plusieurs avocats, et que l’enquête sur les deux Norvégiens est terminée, mais que les autres pris dans le même raid sont toujours sous enquête.

« Tant que ce n’est pas terminé, les avocats n’ont rien à faire. Ils n’ont pas non plus reçu d’informations à ce sujet. Aucune des personnes impliquées n’a encore été condamnée officiellement », a déclaré le père.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui