8 500 clients Schibsted touchés par la fuite de données - 3

Les utilisateurs d’Aftenposten et de Bergens Tidende ont reçu des informations divulguées par la société propriétaire, Schibsted, par une attaque de pirate informatique contre un tiers, Typeform.

Le 27 juin, des données d’utilisateurs ont été divulguées de la société espagnole, qui, entre autres, fournit un outil pour les sondages d’utilisateurs en ligne, a rapporté le journal Aftenposten. De nombreuses grandes entreprises à travers le monde sont touchées par les fuites.

L’un d’eux est Schibsted, qui a annoncé la fuite le 2 juillet.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Au total, 8 500 utilisateurs ont reçu des fuites d’informations, environ 3 000 utilisateurs de journaux Aftenposten et 5 500 utilisateurs de journaux Bergens Tidende.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Ceux qui ont été touchés ont reçu un e-mail à ce sujet.

La directrice de la communication, Camilla Kielland, a regretté que des informations aient été divulguées.

« C’est évidemment regrettable, et même si c’est par le biais d’une solution tierce que la fuite de données s’est produite, nous sommes responsables des données des utilisateurs. Ce qu’il est important de clarifier de notre côté, c’est qu’heureusement, il n’est pas question de données sensibles », a-t-elle déclaré.

Cela signifie que, par exemple, les mots de passe ou les informations de paiement n’ont pas été divulgués.

« D’autre part, des informations sur les noms, les adresses e-mail et les variables démographiques telles que le sexe, l’âge, le pays, l’éducation et le revenu du ménage – en combinaison avec les réponses fournies par les utilisateurs dans l’enquête auprès des utilisateurs », a déclaré Ingvild Næss, directrice de la protection des personnes de Schibsted dans un e-mail aux utilisateurs d’Aftenposten.

L’Inspection des données a été régulièrement informée de la fuite de données.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui