La sécheresse fait grimper les prix des légumes - 3

Le prix des légumes est de 10 à 15 pour cent plus élevé cette année que l’an dernier. La sécheresse en est la cause.

«C’est une année difficile dans laquelle nous sommes maintenant, le volume des récoltes sera plus faible auprès des producteurs et les prix seront plus élevés», déclare Coop, Atle Olsen, chef des fruits et légumes, à Finansavisen.

Il estime que les prix totaux des légumes sont de 10 à 15 pour cent plus élevés que l’an dernier.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Selon les statistiques du Conseil de coopération des producteurs verts, les producteurs de concombres ont reçu 7,90 NOK par concombre au cours de la semaine 30 de cette année, alors qu’ils ont reçu 5,90 couronnes la même semaine l’année dernière. Il s’agit d’une augmentation de 34 pour cent.

Découvrez un magnifique Fjord

Morten Andersen, du Conseil de coopération des producteurs verts, déclare que le faible volume a une explication naturelle.

«Il y a d’énormes déchets dus à la sécheresse», dit-il.

Il ajoute que la chaleur pousse également les gens à acheter des légumes moins «lourds» comme la pomme de terre, le chou-fleur et le brocoli.

Selon la Nation, il est évident que les récoltes des maraîchers ont diminué de moitié cette année.

Les prévisions recueillies par les gouverneurs des comtés, qui ont été traitées par la Direction de l’agriculture danoise, montrent que les maraîchers devraient cette année demander plus de 12 millions de couronnes en réparation des dommages causés aux récoltes.

Les producteurs de pommes de terre demanderont probablement 23 millions de couronnes, les producteurs de fruits demanderont environ 6 millions de couronnes et les producteurs de baies demanderont un peu plus de 19 millions de couronnes.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui