L'Autorité de la concurrence examinera les prix des denrées alimentaires - 3
Coop dépassera 1,7 million de copropriétaires en 2018 et le dividende client est record, déclare Harald Kristiansen, responsable de la communication chez Coop. Ceci malgré le fait que Kiwi est normalement moins cher que Coop Prix. Photo: Coop.

L’Autorité de la concurrence examinera la discrimination par les prix

Le ministère de l’Industrie a demandé à l’Autorité norvégienne de la concurrence de savoir si les principaux fournisseurs pratiquent une discrimination par les prix lorsqu’ils vendent des produits aux chaînes d’épicerie à des prix différents.

Jusqu’en 2016, l’Autorité norvégienne de la concurrence a obtenu les accords entre les 20 plus grands fournisseurs et les chaînes d’épicerie, mais elle n’a jamais utilisé les informations pour vérifier les prix ou la situation concurrentielle, écrit Aftenposten.

Découvrez les Aurores Boréales

Maintenant, le ministère a demandé à l’Autorité d’analyser les accords et de voir s’ils peuvent trouver la réponse à savoir si les principaux fournisseurs, tels que Ringnes, Orkla, Tine et Nortura, font une discrimination entre les géants de l’épicerie et rendent ainsi la tâche difficile pour Coop, Rema et Kolonial.no pour concurrencer la marque Kiwi de NorgesGruppen.

Comme c’est le cas aujourd’hui, il est bien connu dans l’industrie que ceux qui achètent le plus de produits obtiennent également le prix le plus bas. Kolonial.no a entamé la discussion l’automne dernier en affirmant payer jusqu’à 20 pour cent de plus pour les produits achetés aux fournisseurs que NorgesGruppen.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les conditions d’achat étant secrètes, notamment en raison de la loi sur la concurrence, personne n’a encore pu prouver qu’il y avait une différence.

l’Autorité de la concurrence va maintenant s’en emparer. La date limite pour l’enquête est fixée au 1er octobre.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui