Environ 100 voitures vandalisées dans le sud de la Suède - 5

Près de 100 voitures ont été harcelées et vandalisées par des jeunes masqués dans plusieurs endroits en Suède lundi soir. Le Premier ministre Stefan Löfven est furieux.

 »Je me fâche. Ma question pour vous est : avec quoi diable êtes-vous d’accord ? » était le message clair de Löfv aux agresseurs vêtus de noir et masqués.

« Vous détruisez des choses pour vous-même, vous détruisez des choses pour vos voisins », a déclaré le Premier ministre suédois à la radio suédoise.

Attaque de choc

Le ministre de la Justice et des Affaires intérieures, Morgan Johansson, a également vivement réagi aux informations selon lesquelles près de 100 voitures auraient été arrêtées ou vandalisées dans des villes telles que Göteborg, Trollhättan, Stockholm et Uppsala lundi soir.

 » Lisez à propos des attaques minables, qui provoquent actuellement des incendies de voitures à Göteborg. L’année dernière, le gouvernement a durci la peine pour les dommages bruts, qui peut désormais donner jusqu’à six ans de prison », a-t-il déclaré.

« J’espère que les anneaux pourront être arrêtés afin qu’ils puissent obtenir la punition qu’ils méritent », a poursuivi Johansson.

Masqué

Les premiers rapports sur les incendies de voitures ont commencé à circuler de Göteborg et de Trollhättan à 21h00 lundi soir. Au cours de la nuit, il y a eu des messages similaires de Stockholm et de plusieurs autres villes.

Les images de surveillance montraient des auteurs vêtus de noir et masqués qui couraient de voiture en voiture, transportant des marteaux et des matériaux inflammables. Personne n’a été arrêté ce matin et la police a demandé de l’aide au public.

Des médias sociaux

« Il peut y avoir des gens qui ont vu quelque chose, ou des parents qui ont eu des jeunes qui sentent un peu trop l’essence au lieu de la cigarette », a déclaré le porte-parole de la police, Hans Lippens au journal Aftonbladet. Il pense que les incendies de voiture ont été organisés via les réseaux sociaux, tout comme les témoins oculaires.

 »J’ai vu trois à quatre garçons, vêtus de noir. L’un d’eux a lancé un cocktail molotov contre une voiture qui a tiré sur le coup. Ensuite, il y a eu un big bang », a déclaré un témoin oculaire à GT.

 »C’était organisé. Ils visaient à faire le plus de dégâts possible. J’avais peur », a déclaré le témoin oculaire.

Pierres et feux d’artifice

Lorsque la police s’est penchée sur les rapports d’incendies de voitures dans le quartier de Kronogården à Trollhättan, elle a été accueillie par des jeunes qui lançaient des pierres.

« De jeunes garçons ont également lancé des feux d’artifice et des pierres sur la police », a déclaré la porte-parole de la police, Ulla Brehm.

Aucun policier n’a été blessé, mais il n’y a pas eu non plus d’arrestation.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui