Un rapport montre que la Norvège prend du retard dans les TIC et la technologie - 3

En concurrence avec 29 autres pays, la Norvège passe de la 13e à la 20e position en matière de compétences technologiques et TIC sur le Baromètre d’inversion Abelia pour 2018.

Le baromètre est réalisé chaque année par Ny Analyze AS pour le compte d’Abelia, et vise à mesurer le degré de préparation de la Norvège dans un avenir sans un secteur des matières premières dominant (pétrole et gaz) comme moteur de croissance.

Un total de 100 indicateurs différents est jugé nécessaire pour la conversion en Norvège, contre les mêmes indicateurs dans 29 pays comparables.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’édition de cette année montre que la Norvège est à la pointe de l’utilisation du numérique dans la population, mais l’ampleur du secteur norvégien des TIC et le niveau de recherche et développement liés aux TI signifient que de nombreux pays nous dépassent encore dans ce domaine.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Cela inquiète Håkon Haugli, PDG d’Abelia.

«La Norvège a lancé un certain nombre de mesures dans le domaine de la numérisation, et le gouvernement s’en est vanté. Mais d’autres pays ont gagné plus que nous, et c’est ce qui doit être la mesure », a-t-il déclaré.

 » Nous obtenons de bons résultats sur l’étendue de l’éducation, mais nous accordons peu de place à l’expertise, en particulier dans les TIC.

En d’autres termes, nous sommes bien éduqués, mais nous manquons d’experts  », a poursuivi Haugli.

Il s’inquiète également de la baisse des investissements publics dans la recherche et le développement (R&D) par rapport aux autres pays. Cependant, les investissements accrus du secteur des entreprises augmentent.

«Heureusement, le rapport montre que la Norvège a augmenté le taux d’innovation grâce à la crise pétrolière. Nous avons grimpé de sept places de la 15e à la 8e place parce que nous faisons mieux sur les innovations de marché, de produit et de processus. Cela peut être vu dans le contexte du fait que les entreprises ont considérablement augmenté leurs investissements en R&D », a déclaré Haugli.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui