Forte baisse de la nécessité d'installer les réfugiés - 3
Réfugiés du Congo.

Une forte baisse des besoins d’installation des réfugiés en 2018

Il est nécessaire d’installer 5 350 réfugiés dans les municipalités norvégiennes en 2018, contre 12 500 l’année dernière et environ 18 500 l’année précédente.

Il montre la dernière évaluation du Comité national pour l’établissement, qui détermine la nécessité d’installer les réfugiés nouvellement arrivés pour l’année à venir. Le comité est dirigé par la Direction de l’intégration et de la diversité (IMDi), qui coopère avec les communes sur l’implantation.

Les résidents sont d’anciens demandeurs d’asile et des réfugiés de réinstallation résidant en Norvège en vertu d’un accord avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Les réfugiés transférés résident directement dans une municipalité lorsqu’ils arrivent en Norvège, et les mineurs célibataires et les familles avec enfants sont des groupes prioritaires. Les demandeurs d’asile mineurs célibataires de moins de 15 ans reçoivent des soins et sont placés dans des centres de soins personnalisés.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui