Cinq gares de péage sabotées au Rogaland - 3
Le couvercle d’une trappe d’inspection est retiré et les fils ont été brûlés dans cinq gares de péage du nord de Jæren. Crédit photo : Tom Edwinsen / NRK

Cinq gares de péage vandalisées à Rogaland

Cinq gares de péage ont été endommagées à Rogaland tard samedi soir. « À peine un jour avant que le péage ne soit en vigueur », dit la police. Le sabotage a été réalisé en ouvrant des trappes de service et en brûlant les fils à l’intérieur.

Le vandalisme a eu lieu à Gamle Ålgårdsvei, Solasplitten à la sortie de Forus Vest et Heigreveien, écrit Stavanger Aftenblad. Deux autres ont été découverts après la publication de l’article.

Le vandalisme a été découvert par un chauffeur de taxi et une patrouille de police.

– « Il y a un caractère systématique et organisé à cela. Ce n’est pas une coïncidence si cela s’est produit la veille de l’entrée en service des nouvelles stations de péage », explique le directeur des opérations Brit Randulff dans le district de police du sud-ouest.

Selon Dagbladet, dans les trois cas, un panneau a été brisé sur le côté des nouveaux automates de péage et le système de câblage à l’intérieur a été incendié.

Personne n’a été appréhendé pour le vandalisme jusqu’à présent et la police s’intéresse aux dénonciations publiques.

Le vandalisme a eu lieu un jour avant que 17 nouvelles stations de péage dans la zone de péage contestée ne soient opérationnelles de dimanche à minuit jusqu’aux premières heures du lundi, et les frais d’heure de pointe à Rogaland devaient être introduits à 7 heures lundi matin.

Mais les trois gares de péage qui ont été vandalisées étaient à peine prêtes pour l’ouverture, explique Stavanger Aftenblad.

« Nous ne les radierons pas, mais il est peu probable qu’ils soient prêts à l’ouverture lundi », déclare Astrid Eide, directrice de l’administration des routes.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui