DNV a approuvé KNM «Helge Ingstad» l'année dernière - 3

DNV-GL a approuvé KNM «Helge Ingstad» l’année dernière

La société de classification DNV-GL et la Norwegian Defence Material Supervision (FMT) ont toutes deux approuvé le navire de guerre en avril dernier, selon Sysla.no.

Le KNM « Helge Ingstad » (HING) et les quatre autres frégates de la classe « Nansen » se composent de 13 sections censées être étanches.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

C’est-à-dire que même si une section est endommagée, des cloisons étanches garantissent que l’eau ne pénètre pas dans d’autres sections du navire.

Le quai espagnol rejette les défauts de conception.

La longue déchirure que l’ancre du Sola TS a provoquée dans la coque du côté tribord de la frégate, a d’abord touché trois sections étanches, mais progressivement plusieurs autres parties des navires ont été inondées, selon la Commission norvégienne des accidents.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Ils affirment dans leur rapport que la salle des engrenages et les salles des machines avant et arrière ont subi une intrusion d’eau, à travers les arbres de transmission creux et les boîtiers d’arrêt dans les cloisons, respectivement.

Les faits

À la suite de ces conclusions, la Commission des accidents a demandé au chantier naval Navantia d’enquêter sur l’affaire.

La conseillère en communication du chantier, qui a conçu et construit les frégates, Esther Benito, rejette les accusations portées contre VG

– La conception de la frégate répond à toutes les exigences pour ce type de navire, écrit Benito dans un courrier électronique précisant que l’enquête de la Commission des accidents est «très préliminaire».

Demande de dispense

Il y a plusieurs acteurs qui ont approuvé KNM «Helge Ingstad» après la livraison de la frégate du chantier espagnol.

Documents Sysla a eu accès à des preuves que la société de classification DNV-GL et FMT ont approuvé le navire avec classe et certificat de navigabilité en avril de l’année dernière.

Cliquez ici pour partager cet article sur Facebook

FMT trie sous le ministère de la Défense et vérifie que le secteur de la défense assure la sécurité matérielle conformément à la réglementation en vigueur, selon les pages Web du gouvernement.

En septembre 2016, le chef de la FMT a adressé une lettre à la marine norvégienne.

Là, il a fait référence à une demande de la marine norvégienne au nom de KNM «Helge Ingstad» où ils ont demandé une dispense pour naviguer sans document de navigation (navigabilité) valide (SSD).

Dans la réponse de FMT, il apparaît que KNM «Helge Ingstad» ne possédait pas de certificat de navigabilité valide après le 9 juillet 2014.

le navire avait alors le statut de « désarmé » chez DNV GL, ce qui signifie que le navire en termes de classe est hors service.

Il devrait maintenant être à nouveau opérationnel.

Tamponné le certificat

Le 1er août 2016, le navire a été repris par les équipes opérationnelles et a fait l’objet d’un contrôle annuel par DNV GL peu de temps après.

Selon la lettre, DNV GL a également effectué une classification sur cinq ans du navire.

FMT a délivré un permis de navigation temporaire conditionnel à KNM «Helge Ingstad» en septembre 2016, à condition que les défauts critiques soient corrigés avant que le navire ne quitte le port.

« FMT donne au F313, KNM « Helge Ingstad » un permis de navigation temporaire pour effectuer le rodage technique et la partie navigabilité du contrôle des navires DNV-GL. La dispense de naviguer sans SDD valide s’applique pendant la période du 5 juillet 2016 au 24 décembre 2016, à condition que toutes les divergences critiques soient traitées. « 

~ Chef de FMT.

Six mois plus tard, le 3 avril 2017, il a publié une autre lettre indiquant que toutes les divergences étaient closes.

« Le navire a maintenant résolu toutes les divergences et DNV-GL a donné au navire un nouveau certificat de classe jusqu’au 27 septembre 2021. FMT fournit donc un nouveau document de navigation à HING avec la même durée. »

La condition préalable pour que la frégate conserve son certificat de navigabilité était qu’elle effectue l’entretien requis en juin et décembre de la même année.

Pas construit pour la classe

Un document de navigation est une approbation dont un navire de la Marine a besoin pour naviguer.

Les approbations qui doivent être en place avant qu’un tel document puisse être délivré est un certificat de classification valide.

Une classe est essentiellement un régime réservé à la navigation civile où une société de classification agréée entre et vérifie que la construction et l’exploitation du navire sont conformes aux lois et règlements applicables.

– Qui est responsable du respect satisfaisant par la frégate des exigences techniques ? Sysla.no interroge la conseillère spéciale au ministère de la Défense, Birgitte Frisch

« Les exigences techniques s’étendent bien au-delà des aspects purement techniques des navires et liés à la sécurité. Le chantier s’engage par contrat à respecter les exigences techniques et en est responsable. Celui-ci est bien entendu suivi par le suivi contractuel du projet, et la société de classification est également impliquée dans la vérification des exigences de l’appellation de classe. Le contrôle de FMT à ce sujet concerne davantage le processus, c’est-à-dire que les bonnes choses sont faites et que la documentation requise est disponible.

~ Birgitte Frisch.

Le directeur des communications de DNV-GL, Per Wiggo Richardsen, ne veut pas commenter le travail qu’ils ont effectué sur la frégate à Sysla mais fait référence au ministère de la Défense, qui possède le navire, à la place.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui