La Norvège et le Groenland conviennent de quotas - 3
Un grand marché aux poissons. Photo: Pixabay.com

La Norvège et le Groenland conviennent de quotas de pêche

Le ministre norvégien de la pêche, Harald T. Nesvik (Parti du progrès), se réjouit de l’accord de quota que la Norvège et le Groenland ont signé pour l’année prochaine.

Les quotas se maintiendront au même niveau que pour 2018. La Norvège et le Groenland ont également convenu de développer davantage la coopération en matière de recherche.

Découvrez les Aurores Boréales

Le quota du Groenland dans la mer de Barents est fixé à 4 000 tonnes de cabillaud, 900 tonnes d’églefin et 500 tonnes de goberge pour 2019. De plus, le Groenland reçoit un quota pouvant aller jusqu’à 300 tonnes de prises accessoires d’autres espèces.

Le quota norvégien de 900 tonnes de merlan bleu pour l’ouest du Groenland et 400 tonnes dans l’est du Groenland a été maintenu. Le quota de morue reste à 1 200 tonnes, le sébaste vivant au fond continue avec 1 000 tonnes et le quota de flétan à 10 tonnes. Le quota de 100 tonnes pour le grenadier de roche autour de l’est du Groenland est également maintenu.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Les navires norvégiens disposent également d’un quota de 150 tonnes de prises accessoires d’autres espèces.

La collaboration de recherche se poursuivra pour le merlan bleu, la morue, le sébaste et le requin du Groenland. Les pays poursuivent également un programme de recherche pluriannuel sur les effets du changement climatique sur les stocks halieutiques et les écosystèmes des eaux nordiques occidentales.

«C’est un bon accord pour le Norvégien [fishing] industrie »

~ Ministre des Pêches, Tom Harald Nesvik.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui